Attends-moi

De charlot le 24/07/2020 (8 visites depuis 7 jours)

Attends-moi



Je t’ai attendu toute ma vie. Entre nous, il n’y a pas de malentendu. je te le dis. Je t’ai vue, j’ai compris. Entends-tu ce bruit? c’est mon cœur qui te dit oui. On est plus que des amis. Tu es là, je suis là, mon cœur bat. Je te vois là-bas, mon futur, je te vois dedans. C’est le moment, je t’attends en chantant. Tu ne le regrettera pas, me voilà.


Attends-moi, je cours seul dans le bois. Quand tu n’es pas là, je me noie. Je t’attends dans mon coin. Est-ce que tu es encore bien loin?. Quand tu es malade, je te nettoie. Mon chemin je le ferai avec toi. Grâce à toi je ne bois plus.


Je t’aime, tu es belle, je te veux au creux de mes bras. Tu es dans tous mes rêves es-tu vrai?. Je te voudrais tellement. Je me réveille, tu n’es pas là encore. Pourquoi je suis tant seul? pourtant je ne suis pas méchant. Regrettant mon passé, je continue à monter sans toi. Mais c’est pas grave, un jour, peut-être je serai respecté et aimé. Je me suis tant battu, je t’ai voulu mais où es-tu?.



Attends-moi, je cours seul dans le bois. Quand tu n’es pas là, je me noîe. Je t’attends dans mon coin. Est-ce que tu es encore bien loin?. Quand tu es malade, je te nettoie. Mon chemin je le ferai avec toi. Grâce à toi je ne bois plus.
Attends-moi, je cours seul dans le bois. Quand tu n’es pas là, je me noîe Je t’attends dans mon coin. Est-ce que tu es encore bien loin?. Quand tu es malade, je te nettoie. Mon chemin je le ferai avec toi. Grâce à toi je ne bois plus.


En attendant, j’écris des chansons. Je pense à toi et à ma vie quand je les écrient. Si tu veux, on peut être juste des amis, tant que je ne tombe pas dans l’oubli. je me protège, j’ai été tant détruit, mais je survis. J’aime ma vie de poète. À tout ces êtres qui on rit, je vous remercie. Je suis toujours là, un peu maganer. J’ai grandi dans la bonté. J’ai de la volonté de réussir et ça va marcher.



Attends-moi, je cours seul dans le bois. Quand tu n’es pas là, je me noîe. Je t’attends dans mon coin. Est-ce que tu es encore bien loin?. Quand tu es malade, je te nettoie. Mon chemin je le ferai avec toi. Grâce à toi je ne bois plus.
Attends-moi, je cours seul dans le bois. Quand tu n’est pas là, je me noîe Je t’attends dans mon coin. Est-ce que tu es encore bien loin?. Quand tu es malade, je te nettoie. Mon chemin je le ferai avec toi. Grâce à toi je ne bois plus.