cleanin out my closet (eminem) mon texte "parti du passé,comme moi #8

De Weniwe le 02/02/2017 (3 visites depuis 7 jours)

Cleanin out my closet
Parti du passé, comme moi

(Intro)

Q’avez-vous fait ?......
Je sais tout ce que vous avez fait, allons-y
Yeah
Yo, yo

Couplet 1

T’es tu déjà demander, si tu étais vraiment cette enfant unique ?
Moi si, je me suis poser cette question, quelles bandes d’enflures !
Quand est ce que vous comptiez, me dire que j’avais une sœur ?
Espèces d’enculés, je vous hais, quelle horreur !
Osez mentir à sa propre géniture, disant que j’étais le premier.
Et ces grands parents, qui ont forcer ma mère, d’avorter.
Qu’ils y’en es une qui soit partis, je ne dirais pas d’aller en enfer.
Mais qu’elle sache, que je ne lui pardonnerai pas, hein, GRAND MERE !
Je ne pardonnerai pas, tant que j’ais cette rage.
Ces démons ne s’en iront, que si je balance mon sac.
Regardez maintenant, ce que vous avez fait de ma vie.
VOUS DETESTER ?! , ne me calmerai pas assez.
Il faut que je fasse le point, assez vite.
Avant de péter les plombs.
Et causer un autre putain de drame.


Refrain

Je suis désolé maman !
De devoir sortir ces moments si particulier pour toi
Mais sache que l’abandon fait partis du passé, tout comme moi (ne l’oublie pas)
Je suis désolé maman !
De devoir sortir ces moments si particulier pour toi.
Mais sache que l’abandon fait partie du passé, tout comme moi (AH)


Couplet 2

Je regardai ces formes étranges envahir la maison.
J’ai laissé libéré mon esprit, pour qu’il prenne quelques démons.
Sur ce que vous aviez fait, je ne vous pardonnerai pas.
Priez, oubliez moi je suis juste un mec anormal.
Juste regardez où ça m’as amener ces débilités.
Pour que vous le sachiez, je vous laisse juste regarder la jaquette de mon cd.
Comment avez-vous pu me faire ça, sans rien me dire.
Comme d’habitude vous aviez eu la même réponse, »trop petit pour comprendre ».
Pourtant il y’avait une chose que j’avais compris.
Je pensai que papa allait m’aimer sur le coup et me reconnaître.
Bien sûr que non, il m’a critiqué en insinuant que je n’étais pas son fils.
Sache papa, toi aussi, tu m’a énormément déçu, même si par la suite.
Tu t’es repris plus tard, en corrigeant le tir et en acceptant d’être mon père.
Mais sachez, que tout ce mal que vous m’avez fait, je l’emporterai au ciel.
Jusqu'à ce que je m’éteigne, je ferai tout pour revenir en être fier.
Que je me plante sur le choix de Jésus, je veux juste rejoindre cette lumière.
J’attends avec impatience le verdict de l’avenir, suivant mes prières.
Ne me critiquez pas, n’ayant même pas su me rassurer.
Où me soutenir, dans ces cas là, ce que j’ai voulu, c’est de guérir.
Mais ne croyez pas, que c’est grâce a vous, si j’ais changés.
J’ais été le soufifre de la mort trop longtemps, le rap m’as fait mûrit.
Que de mourir, si vous vous demandez, »c’est son désir ? ! »
Oui c’est mon désir, et un plaisir de faire un deuxième « the eminem show ».

Refrain

Je suis désolé maman !
De devoir sortir ces moments, si particulier pour toi
Mais sache que l’abandon, fait parti du passé tout comme moi (oublie le pas)
Je suis désolé maman !
De devoir sortir ces moments, si particulier pour toi.
Mais sache que l’abandon, fait partis du passé, tout comme moi (ah)

Couplet 3

Apres avoir réussi à faire quitter Justine à ma mère.
Maintenant tu voulais, te débarrasser de moi sache bien que tu me déçois, grand père.
Pourquoi cette envie de faire souffrir ta fille, en me mettant cet éducateur.
C’est vraiment ce que vous vouliez, ne dîtes pas, que je suis un inventeur.
D’histoire, ça se voit que vous me connaissiez mal.
Vous m’avez mis, dans les bras de la justice.
Comme vous avez fait, à ma grande sœur Justine.
Vous m’avez fait observer, me moindres faits et gestes.
Par un enculé, de première, éducateur de pédophile !
Tu voulais me jeter, à l’asile des fous.
Et envoyer ma mère en zouzou.
Mais admire sale pédé, où on est maintenant.
La prochaine fois que je te vois, avec la geule de peau manquante.
Je te cracherai à la geule, pétasse du tribunal.
Je te ferrai saigner par ton ouverture anal.
Je t’étoufferai jusqu'à la mort, oui je suis un malade.
Je te poignarderai et te décapiterai, enterrant ton corps avec ta femme vivante.
Je garderai la tête comme un trophée, sans boire ton sang, je suis un malade, mais pas au point de vouloir avoir le Sida.
Est-ce que c’est seulement un mauvais rêve, que j’ai fait ? (NON !)
Pourrai-tu m’expliquer, qu’es ce qu’une famille et si j’en ai une ? Maman !
Revenons maintenant, à en finir avec cette affaire.
Je veux que vous sachiez, ce que mes démons pensent de ces cons sur Terre.
A commencer par vous, bande d’enculés !
Avec le temps, la douleur et la haine sur cette affaire sont parties.
Mais vous verrez plus, votre fils ou petits fils poli (haha) ;
Ces voix, cette solitude m’insiste a rester appuyer sur ce débriefe.
Salope, chantez votre chanson je m’inspire des vraies paroles, pour la partager.
Pour que tout le monde, sache que ma famille était à la moitié d’enculés.
Allez parlez au diable, au moins peut être que lui pourra vous pardonnez.
« Fabien, tu as vraiment changés avec la mort »
« Tu es devenue débile »
C’est ça …..Je suis déjà mort
DEPUIS QUE VOUS AVIEZ ESSAYÉ DE M’ABANDONNER.


REFRAIN

Je suis désolé maman !
De devoir sortir ces moments, si particulier pour toi.
Mais sache que l’abandon, fait partis du passé, comme moi
Je suis désolé maman !
De devoir sortir ces moments, si particulier pour toi
Mais sache que l’abandon, fait partis du passé, tout comme moi.

FIN.