Confessions

De Valou le 26/07/2013 (9 visites depuis 7 jours)

Aujourd'hui j'devais reviser,
j'ai oublier alors que Putain demain c'est le brevet
Ils m'faisaient rire quand ils mdisait : tu vas pas passer Le pire c'est que ils s'etaient trompés,
resultats : passage en seconde GT !
Mais bon je sais que ma chance elle va passer
Comme on dit la roue elle va tourner
Nike sa mere l'ecole et leur fucking protocoles
Moi tout ce qui m'interresse c'est secher mes heures de colles
En attendant y en a même qui sont au placard
Pendant que nous on essayait juste d'echapper au bureau d'madame Car
4 années sont passés j'dirais même plutot mouvementées
Maman je suis desolée, je sais que ca a faillit mal tourner Plus les années passaient Et mes resultats empiraient J'voulais t'dire pardon
Pardon de m'poser toutes ces questions mais quelque chose en moi ne tourne pas rond
J'preferais l'epoque ou j'depensais pas mes sous dans les paquets de clopes
Et pas dans ces trucs cons, qui remplissent des pochetons Mais toi la, pourquoi tu parles ? Bref, stop tu m'donnes mal au crane
C'est fou comme vous m'aimez
Ici on inspecte chaque geste qu'on fait


Beaucoup de choses ont changé
Beaucoup d'amitié se sont brisées
J'ai vu des gens s'eloigner
Et partir du mauvais coté
C'est fou, t'as vu ou on en est ?
Des l'matin déjà defoncé
Nous on sait que profiter De ce que la vie nous a donné


Une meilleure amie on en a qu'une
Moi j'ai trouvé celle pour qui j'decrocherai la lune
Mais j'me suis trompée sur certaines personnes
Car elles ne sont pas l'impression qu'elles donnent
Certains ont des faces cachées
Les mytho ici y'en a assez
J'compense mon manque affectif
Par des achats compulsifs
Ils laisseraient la femme de leur vie
Pour une salope de la nuit
Ne fait confiance a personne
Et si tu te sens mal, ne t'attends pas a ce que ton telephone sonne
C'est tellement la de-mer, pas besoin d'un oinj pour l'inspi Elle arrive aussi vite qu'une envie de faire pipi..
Jamais la tete tranquille,
si seulement je me préoccupait encore de qui me volait mes billes
On passe la journée dans le quartier, a trainer et s'enfumer Tellement, qu'on en oublie de travailler
Ca paraît incensé, de voir notre vie partir en fumée
Oui, c'est vraiment pas ce qu'on avait imaginé
Parfois j'aimerait bien retourner
Aux moments ou tout etait parfait


Beaucoup de choses ont changé
Beaucoup d'amitié se sont brisées
J'ai vu des gens s'eloigner Et partir du mauvais coté
C'est fou, t'as vu ou on en est ?
Des l'matin déjà defoncé
Nous on sait que profiter De ce que la vie nous a donné


Pas besoin de mentir, Moi j'ai toujours dit ce que j'avais a dire
Quitte a souffrir, on m'a toujours dit y a pire
Moi je voudrais juste dire aux haineux,
Qu'ils devraient rentrer chez eux
Le temps m'obsède, a vouloir trop profiter
J'ai vu mes ailes brûler
Quoi qu'ils en disent, je finis toujours par tise
Pour oublier, toutes mes erreurs du passé.



L'auteur :
Valou
Valou

Jeune fille de 15 ans, qui trouve son inspiration dans la vie de tous les jours.

Me contacter

Du même auteur