De main morte

De Sébastien Lacroix le 07/02/2015 (5 visites depuis 7 jours)

N'y va pas, pas de main morte
Sans toi mes jours sont en péril
Et l'embarras d'un choix m'est futile
Pourvu qu'à la fin je l'emporte

Et si je pleurniche à mon nombril
Va-t'en, ne me prête pas main forte
Toujours mars s'efface pour avril
Et toujours à la fin je m'emporte

REFRAIN
Je sais tu me détestes
J'ai le spleen et la peste
Ne crois jamais que je conteste
Cela

N'y va pas, ou tes mains lisses
Gantées, placarderont ce que je fus
Qu'une fumeuse d'encens en hélice
Sous le Matisse, lorsque je ne serai plus

N'y va pas, pas de main morte
Sans toi mes jours sont en péril
Fusille-moi jusqu'au bout des cils

REFRAIN