L'étrangère

De Evariste le 03/01/2018 (9 visites depuis 7 jours)

Enfermée dans ta cage de verre
Tu ne m'as pas vu avant-hier
Je t'ai fait un signe de la main
Tu as continué ton chemin
Tu étais belle tu étais fière
Mais tu étais une étrangère
Tu filais vers un rendez-vous
Tu fais tout pour me rendre fou

Les jours de mon amour pour toi
Sont les murs de ma prison
Ce grand vide entre toi et moi
Je vais le remplir avec quoi?
Quel jeu joues-tu belle et cruelle?
De me laisser sans nouvelles
Ma boîte mail est toujours vide
La nature a horreur du vide

Tu ne penses qu'à t'enfuir
Tu n'as plus le temps de m'écrire
Mes jours sont interminables
Ma peine est insupportable
Je sais tu me dis que c'est trop
Que j'emploie toujours des grands mots
Je n'y peux rien c'est ma nature
J'aime trop la littérature

Tu es toujours mon étrangère
Mon amour n'est-il que chimère?
Oui tu m'en as fait bien trop voir
Je viens de m'en apercevoir
Tu étais même un peu chameau
Moi qui suis doux comme un agneau
Tu n'es pas du tout concernée
Je suis du genre consterné

Finalement je vais partir
Tu n'as jamais rien à me dire
C'est peut-être sur l'océan
Que je pourrai te retrouver
Du côté de Valparaiso
Vu que tu me mènes en bateau
Pour sûr qu'on se rencontrera
Et pour sûr qu'on s'aimera




i



L'auteur :
Evariste
Evariste

ami des mots, j'ai écrit des poésies et des textes de chansons d'inspirations diverses . Les gens qui voudraient mettre en musique un de mes textes, peuvent me contacter, je suis intéressé par toutes les démarches artistiques.

Me contacter