Lettre à Renaud

De Zill le 06/12/2016 (3 visites depuis 7 jours)

Docteur Renaud,

J't'ai découvert j'avais vingt ans
J'prenais mon pied en t'écoutant
L'ivresse, la fête et les soirées
M'ont totalement fait adhérer
A tes refrains et tes couplets

Plus tard ma vie a explosé
Et mon cocon s'est embrasé
Seul au volant dans ma tourmente
Renaud t'es là et tu m'enchantes

Dès que j'm'enfonce dans mon malheur
Tes mots s'élèvent tous en choeur
Et me font monter l'attention
Que j'ai pour tes compositions

C'est mon côté idéaliste
Qui croit en toi un anarchiste
Jveux croire qu'la puissance de tes mots
Peut me guerir de tous les maux

Jsuis pas chanteur jsuis pas poète
Et là j'écris et jme sens bête
Mais j'voulais juste te dire merci
Merci d'être entré dans ma vie
Merci d'avoir glissé tes mots
Au fonds de mon poste radio