Triste clown.

De angamaya le 14/01/2009 (4 visites depuis 7 jours)

J'ai voué ma vie
à vous faire rire.
Que se cache-t-il
derrière mon sourire,
ma gueule maquillée
et mon gros nez rouge?
Derrière tout est mort,
plus rien ne bouge.

Je me tremousse
au centre de la piste.
C'est peut-être bizarre
mais je trouve ça triste...
je n'assume plus
d'être ridicule,
j'avance moins
que je recule.

refrain:
je suis un clown fatigué,
je ne veux plus jouer,
je me sens seul dans mon costume,
la solitude me consume.

je suis un clown élimé,
j'ai envie de m'échapper,
il est trop lourd mon costume,
ma détresse me consume.

Quand je tombe à terre
ça vous fait rire.
Avec une tarte à la crème,
c'est encore pire.
Pourtant sous le gag,
il y a mes larmes
mais je ne suis pas là
pour jouer un drame.

Quand je me relève,
je me dis parfois
que se sera là
la dernière fois,
mais le lendemain
je recommence,
entrainé malgrès moi
dans la danse.

refrain...

Quel autre métier
je pourrais bien faire,
à part être clown,
je ne sais rien faire.
Le cirque est la famille
où je suis né,
j'aurais l'impression
de la renier.

voilà, il est là
tout mon dilemne,
choisir mon bonheur
ou les personnes que j'aime.
Pour que je sois heureux,
faut-il qu'ils soient tristes?
Mais ce soir c'est sûr
je remonte en piste.

refrain...

FIN.




L'auteur :
angamaya
angamaya

Je faisais partie de ces personnes, exaspérantes pour l'entourage, qui passent leur temps à chanter. J'aimais chanter les chansons des autres mais petit à petit, sur leurs airs, j'ai commencé à penser à mes propres paroles. Aujourd'hui j'écris par impulsions au grés des mots qui s'alignent dans ma tête et j'aimerais trouver quelqu'un qui puisse mettre mes textes en musique.
Et quand je n'écris pas, je dessine... vous pouvez voir mes "oeuvres" sur mon site.

Web : angamaya.over-blog.com
Me contacter