C’était la guerre

De Atlas le 11/03/2014 (4 visites depuis 7 jours)

Parfois ils n’avaient pas vingt ans
Mais ils partaient par centaines
Arrachés aux travaux des champs
Pour obéir aux capitaines.

Ces années là c’était l’enfer
Pour quelle folie quelle raison
Les hommes partaient à la guerre
Pour servir de chair à canon.

On les appellera les poilus
Tous ces héros si ordinaires
Qui pour beaucoup ne viendront plus
Récolter le blé de leur terre.

Dans les tranchées ils se terrent
Sous le fracas de la mitraille
Ils sont des fils ils sont des frères
Avec la peur qui les tenaille

Ces années là c’était l’enfer
Pour quelle folie quelle raison
Les hommes partaient à la guerre
Pour servir de chair à canon.

Ils prient un Dieu loin de leurs mères
L’implorent à genoux si souvent
Ils veulent quitter cet enfer
Qui sent la mort qui sent le sang.

Ils étaient enfants de la terre
On a fait d’eux des bons soldats
Ils ont rempli les cimetières
Habillés d’une croix de bois.

Ces années là c’était l’enfer
Pour quelle folie quelle raison
Les hommes partaient à la guerre
Pour servir de chair à canon.