SOLANGE

De patrix le 30/03/2013 (5 visites depuis 7 jours)





Tu avais quarante ans, c’était la guerre
Tu as abandonné mari, enfant
Tu aurais pu être grand-mère
Tu n’en as pas eu le temps
Tu es partie pour vivre tes amours
Tu savais bien que c’était sans retour
Ton fils ne t’a jamais pardonné
Comment as-tu vécu toutes ces années ?
Tu as sûrement cherché à le revoir
Savais-tu que c’était sans espoir ?
Je ne cherche pas à t’excuser
Je veux simplement te faire exister
J’en veux à ceux qui se sont tus
Qui ont fait que je ne t’ai jamais connue
J’en veux à tous ces bien-pensants
Une famille égale un homme une femme et des enfants
J’en veux à tous ces curés homosexuels
Bien cachés derrière leurs missels
Tu es partie un jour pour une femme
Et pour ton fils ce fut un drame
J’en veux à tous ceux que le mariage pour tous dérange
Tu m’as manqué grand-mère, tu t’appelais Solange .