DANS MON SOMMEIL

De Fred le 10/08/2011 (4 visites depuis 7 jours)

Plénitude absolue,
Absence de sensation,
Mon esprit est perdu
Dans ce monde sans action

Je rêve de choses,
Seule activité en moi,
Qui sont sans lois
Dans mes rêves j'ose.

Mes pensées sont impies
Pour cette société de morale.
Alors que je suis dans mon lit
Ne faisant rien de mal

Pourtant mes rêves futiles,
Qui se dirigent vers toi,
Ne sont pas pour moi inutiles.
Pour preuve je reste là,

Sans geste brusque ni mots,
M'évadant pour une nuit.
Au creux de tes bras, bien au chaud
Chasser cette image, je ne puis,

Image composante de cette femme,
Qui envahie toute mon âme.
C'est bien toi, mon amour
Qui m'enivre tous les jours.

Même si pendant mon sommeil
Tu es présente à chaque instant
Mes journées ne sont pas pareils
Quand sans toi, je t'attend

Avec mes pensées pleines de joies
Et mon cœur plein de bonheur
Tu es sans aucun doute pour moi
Quand je ferme les yeux cette lueur,

Qui me donne de l'espoir
Alors que je suis dans le noir
Viens remplir mes nuits...
Ma maîtresse, mon amie

Sans délaisser ces journées
vides de ton visage et d'intérêt.

Fréd