DIEU, ES-TU-LA ?

De Fred le 07/01/2015 (4 visites depuis 7 jours)

Des pensées divines s'élancent vers les cieux,
A la recherchent d'un être immortel.
Les gens pensent paraître pieux
En suivant une route "surnaturelle",

Qui mènerait les âmes des hommes pures,
De la terre ferme d'où ils sont nés
Vers le Paradis de Yahvé pour l'éternité.
Mais comme la réalité, Dieu peut être dur

Avec les individus vaniteux et égocentriques
Qui détruisent ce qu'il a construit
Par une soif de pouvoir frénétique.
Il condamnerait tout acte impie ?

Les pauvres pensent, alors trouver leur salut
En demandent l'aide du seigneur.
Mais il n'y a pas de bonheur à cette heure
Même pas une réponse pour ces personnes déchues.

Dieu, es-tu-là ?
N’importe lequel !
Yahvé ou Allah,
J’ai mérité mes ailes !

Pourtant ce sont les personnes qui prient
Qui se retrouvent misérables et démunis
Pendant que des êtres vils et ambitieux
Profitent du pouvoir inexistant de Dieu.

Ils construisent par tout des églises
Et écrivent des évangiles et la Bible
Pour se persuader de ce qu’ils disent
En restant, aux yeux de tous, crédible.

Les curés et les prêtres sont les ouvriers
D’une entreprise dont le directeur…
N’est autre que ce Pape adulé
Par une foule dominée par la peur.

Peur du regard du Vatican
Habiter par tous ces cardinaux
Décidant pour des millions de gens
De la Suède en passant par le Togo.

Dieu, tu n’es plus là ?
Vous êtes tous virtuels !
Yahvé ou Allah,
Y en as marre de ces querelles !

Il n’y a pas plus de miracle à Lourdes
Ou en faisant son chemin de croix.
Ils ont commis trop de bourdes,
En ne laissant pas le choix.

Ils imitent Icart! Voulant toucher le ciel,
Alors que la cire fond comme du miel.
Ils oublient qu’à ce prendre pour Dieu,
Ils jouent avec le feu.

La solution est de tous s’aimer
Car simple pêcheur n’oublie jamais :
Qui connaît la gloire
Connaîtra le purgatoire.

Les guerres de religions opposent
Des interprétations divergentes.
Mais toujours pour une même chose !
Par ce que la religion est différente.

Dieu, va t’en de là ?
On vit dans un monde réel
Yahvé ou Allah,
Aucune chose n’est éternelle !

Frédéric